En attendant d’acheter ce fameux bus, il fallait bien que je m’occupe.. Donc j’ai pas mal gambergé sur l’aménagement intérieur, en m’appuyant sur les dimensions d’un bus qu’on avait visité (pour mesurer précisément l’espace), et sur la petite expérience qu’on avait eu en camping-car en France. Plus bien sur quelques tuyaux trouvés ça et là.

Le plus intéressant était finalement de trouver le meilleur agencement pour avoir le plus d’espace possible. Ce qui signifie faire des choix, revenir sans arrêt sur des idées qu’on pensait avoir arrêté, remettre tout en question, discuter ensemble. Et surtout, penser au côté technique, histoire de ne pas se retrouver à mettre les bonbonnes de gaz sous les lits. Un bon challenge, surtout quand on n’a pas toutes les données en main.

A gauche, les premières dimensions qui m’ont permis de commencer à réfléchir sur l’agencement intérieur. Pas top, car plutôt succinct. J’avais aussi essayé de reprendre les dimensions du mobilier d’un camping-car qui me plaisait, pour voir comment tout caser.

Ci-dessous, ma petite feuille avec un plan récupéré sur internet, sur le lequel je noterais les mesures exactes prises dans le bus.

Quand je dis “exacte”, c’est beaucoup dire : rien n’est carré, et il est difficile de prendre un point de repère fiable.

Avec Su, on a donc visité un bus et pris des dimensions plus précises. Déjà mieux, même si le bus que l’on achètera sera finalement le “Short Body”, plus court de 40 cm que celui visité.

Qui après plusieurs changements, a donné le croquis ci-dessous. Les silhouettes noires était pour avoir une idée un peu plus précise de l’espace disponible. Les silhouettes sont donc les nôtres, faites à partir de photos prises dans ce but. Un peu de temps passé, mais j’aime bien...

Cependant, sur le croquis ci-dessus, je n’avais pas pris en compte le passage des roues, et la hauteur réelle sur les “trottoirs” (partie sur-élevée par rapport au couloir).

Avec tout ça, j’ai pu passer au plan en 3D grâce au logiciel SketchUp. Et cela m’a permis de voir que mes premiers croquis n’étaient pas possible... Principalement à cause des passages de roue, et du fait que les parois verticales sont légèrement arrondies, avec les conduits de la climatisation qui prennent beaucoup de place sur tout le long du bus ! Donc je me retrouve avec une hauteur sous toit beaucoup plus petite que ce que je pensais sur les côtés. Et du coup l’impossibilité de faire 3 lits superposés sur un côté. Ou alors à avoir un espace entre chaque lit vraiment très très très réduit !

Après pas mal d’heures sur ordinateur (mais 10 heures à dessiner un bus en 3D équivaut pour moi à 1 heure à faire de la compta...), voilà ce que ça donne...

A l’arrière, je pensais même pouvoir mettre 6 lits !!! Un lit supplémentaire si quelqu’un nous rejoint quelques jours ou semaines pendant le voyage (ma maman, mon frère, mon vieux père...). Puis je pense plutôt faire un super-méga meuble de rangement... Mais finalement, “dans la vraie vie”, je n’ai pas la place de mettre 2 lits superposés dans la largeur tout au fond... Le moteur qui est en dessous prend de la place ! Je finirais, après discussion avec Su, par raboter les lits longitudinaux de 10cm dans leur longueur, en passant de 2m de long à 1.90m. Largement suffisant pour les enfants, Su, et pour beaucoup de personnes. Le mien à l’arrière gardera ses 2m. En grignotant un peu, avec des cloisons pas trop encombrantes, on finit par gagner un peu de place à l’avant pour la salle à manger et la cuisine.

À part les lits à l’arrière, ce dessin est quasiment le définitif, sur lequel je ferais mes travaux.

Bien sûr, il y aura de petits changements (permutation du gaz et de l’évier, étagère à droite du frigo moins large etc...), mais pas de modifications majeures.

Et pêle-mêle, quelques dessins réalisés pour faire faire des pièces (inox, fer...) ou pour mieux réfléchir aux dimensions :

Support en inox pour le frigo. La grosse difficulté étant le passage de roue qui fait qu’une roue se retrouve “dans le vide” (car sur le passage de roue, donc pas un support plan), et que j’ai eu l’idée saugrenue de faire une coussinet amortisseur : 2 épaisseurs de mousse d’isolation prises entre 2 plaques de contreplaqué...

Réservoir d’eau propre qui passe sous les sièges, avec un gros trou d’accès dessus.

Dessin du meuble bas de cuisine, dont la partie côté fenêtre part en-dessous de la-dite fenêtre, avec un décrochage pour avoir le plan de travail au dessus du niveau de la fenêtre...

Histoire d’être à l’aise quand je serais aux toilettes, je fais un petit pied en inox pour élever ces fameuses toilettes de 10cm, et permettre au broyeur de passer juste dessus le passage de roue qui vient un peu dans les toilettes. Et du même coup, d’être un peu mieux assis car ces WC (pour bateau à l’origine) sont vraiment bas...

menuMenu.htmlMenu.htmlshapeimage_8_link_0
Les_Travaux/Les_Travaux.html
La_Route.html

LES PLANS DU BUS